Actualités

Voir toutes les actualités

Parking sous-terrain : les parois d’abord !

Parking sous-terrain : les parois d’abord !
En comptant les cinq niveaux de sous-sol et les fondations, le futur parking sous-terrain équivaut à un volume à creuser de 18m de profondeur ! Impossible de réaliser un tel trou selon les méthodes classiques d’extraction. On commence donc par couler les parois verticales dans la profondeur du sol, et ensuite on extraira le volume de terre à l’intérieur des parois. La grue à chenille est ainsi équipée d’un godet dont la forme permet de creuser une fine tranchée de l’épaisseur d’une paroi. Au fil du creusement, on remplit la tranchée de bétonite, une boue qui la garde en forme. Une fois que la tranchée est à sa profondeur finale, une deuxième grue y plonge des armatures métalliques. Enfin, le béton est acheminé au fond de la tranchée. Il la remplit peu à peu en repoussant la bétonite vers le haut. On obtient alors ce que l’on appelle des « parois moulées ».
 
Les quatre grands silos blancs alimentent le chantier en bétonite et l’élément blanc situé à côté sert à la recycler, après avoir été utilisée. 
 

Conception, réalisation : Agence ICOM - communication responsable - Toulouse

Solution de gestion de contenu : Blyss CMS, developpé par Kairn (Toulouse).