Clinique néphrologique Saint-Exupéry de Toulouse - Démarche qualité

La démarche qualité de la clinique Saint-Exupéry


La procédure de certification de la Haute Autorité de Santé

Depuis 1999, la clinique néphrologique Saint-Exupéry s’est engagée dans la procédure de certification de la Haute Autorité de Santé (HAS) afin d’assurer la sécurité et la qualité des soins donnés au patient et de promouvoir une politique de développement continu de la qualité au sein de l’établissement par les professionnels.
Dans le cadre de cette démarche, une analyse des pratiques professionnelles en référence à des recommandations, et selon une méthode validée par la HAS, est menée en continu avec mise en œuvre et suivi d’actions d’amélioration, impliquant une forte adhésion de l’ensemble des professionnels.

La clinique Saint-Exupéry a satisfait pleinement à trois visites de certification :
  • V1 en juin 2003 : une seule recommandation.
  • V2 en juin 2007 : une seule recommandation. 
  • V2010 (V3) en mai 2011 : certifiée sans aucune recommandation. Voir le rapport
  • V2014 (V4) en janvier 2016 : certifiée sans aucune recommandation (niveau A). Voir le rapport 
Les rapports de certification sont mis à la disposition du public sur le site de la Haute Autorité de Santé : www.has-sante.fr

Les indicateurs de qualité et de sécurité des soins

Le Ministère de la Santé en lien avec la Haute Autorité de Santé a mis en œuvre un dispositif de généralisation d’indicateurs de qualité et de sécurité des soins (QSS), dont certains sont obligatoires et diffusés au public.

La clinique Saint-Exupéry, de par son activité, est concernée par :
  • les indicateurs de qualité du dossier patient en hospitalisation (QSS DPA MCO)
  • les indicateurs de qualité de prise en charge des patients hémodialysés chroniques (QSS DIA), indicateurs généralisés par la HAS en 2012 et pour lesquels la clinique Saint-Exupéry a participé à leur expérimentation en 2011.
La politique Qualité de la clinique Saint-Exupéry, ses actions d’amélioration et l’implication des professionnels permettent de situer l’établissement dans des scores très satisfaisants par rapport aux scores nationaux :

> E-SATIS : Dispositif national de mesure de la satisfaction du patient hospitalisé (+ 48h en MCO) en ligne
Résultats diffusés le 19/12/2016

Le dispositif national e-Satis est opérationnel depuis le 7 septembre 2015. L’appréciation des patients sur la qualité des différentes composantes humaines, techniques et logistiques de leur prise en charge est réalisée en continu tout au long de l’année. La finalité est de contribuer à améliorer la qualité de l’offre de soins au plus près des attentes des patients.

La clinique Sainte Exupéry fait partie des établissements qui recueillent les adresses mail des patients hospitalisés, et les transmettent sur le site de l’ATIH (Agence technique de l’information sur l’hospitalisation) en continu.

En 2016, l’indicateur mesure la satisfaction globale des patients hospitalisés plus de 48h en Médecine, Chirurgie ou Obstétrique et ayant participé à l’enquête nationale
e-Satis :

> Indicateurs nationaux de qualité du dossier patient en hospitalisation


Indicateurs nationaux de qualité du dossier patient hospitalisé
Cliquer pour agrandir l’image


> Indicateurs nationaux de qualité de prise en charge des patients
   hémodialysés chroniques (QSS DIA)

   Résultats diffusés le 19/12/2016

  • 2011 : La clinique Saint Exupéry participe dans le cadre du projet COMPAQ-HPST mandaté par la Haute Autorité de Santé, à l’expérimentation des indicateurs du thème « prise en charge des patients hémodialysés chroniques »
  • Septembre - décembre 2012 : généralisation des indicateurs par la HAS, sur 10 critères d’évaluation de la qualité de la prise en charge des patients hémodialysés chroniques
Résultats diffusés le 30/11/2015 (les indicateurs IQSS dialyse sont recueillis tous les 2 ans, il seront donc intégrés à la prochaine campagne nationale de recueil en 2017).
Indicateurs de qualité de prise en charge 2015
Cliquer pour agrandir l’image

Le CLIN : le Comité de lutte contre les infections nosocomiales

Dans le cadre de la lutte contre les infections nosocomiales et des affections liées aux soins, un Comité (CLIN) est en place au sein de la clinique Saint Exupéry depuis 1998, qui mène une politique de prévention du risque infectieux en collaboration avec l’équipe opérationnelle d’hygiène (EOH). Un programme d’actions annuel en terme d’hygiène et de prévention est établi, mis en œuvre et évalué. Ce programme comporte entre autres la réalisation d’enquêtes de surveillance, la diffusion de recommandations de bonnes pratiques, la formation continue en hygiène des personnels et des patients. Des enquêtes et actions de communication sont réalisées en lien avec le CCLIN Sud-Ouest (Centre régional de coordination et de lutte contre les infections nosocomiales). Le CLIN et l’EOH sont les moteurs au sein de l’établissement des actions d’information mandatées par le Ministère de la Santé : "journée nationale hygiène des mains" ; "semaine nationale sécurité des patients".

Dans le cadre de ses objectifs, le CLIN s’est engagé à mettre en œuvre le programme national pour la sécurité des patients 2013-2017 orienté sur 4 axes :
  • l’information du patient, co-acteur de sa sécurité,
  • le renforcement de la déclaration des évènements indésirables (objectif d’alerte et de retour d’expérience),
  • la formation, la culture de sécurité et l’appui aux acteurs de santé en matière de sécurité des soins,
  • le développement de la recherche sur la sécurité des soins.
Le Ministère de la Santé a rendu obligatoire aux établissements de santé la diffusion d’indicateurs de lutte contre les infections nosocomiales (TBIN). Là aussi, l’implication de l’établissement et des professionnels permettent de situer la clinique Saint-Exupéry dans un haut niveau de performance.

> Tableau de bord des infections nosocomiales (TBIN) 

Résultats diffusés le 19/12/2016


Management de la qualité de la prise en charge médicamenteuse

Conformément à l’arrêté du 6 avril 2011, la direction de l’établissement s’est engagée dans un système de management de la qualité de la prise en charge médicamenteuse et des médicaments, qui s’inscrit dans la politique d’amélioration continue de la qualité, de la sécurité des soins et de la gestion des risques associés aux soins.
Un programme d’actions et d’évaluations est en place, avec suivi d’indicateurs.

Contrat de bon usage du médicament : rapport d’étape annuel de l’année 2016.

L’ensemble des objectifs fixés ont été atteints.

 

Conception, réalisation : Agence ICOM - communication responsable - Toulouse

Solution de gestion de contenu : Blyss CMS, developpé par Kairn (Toulouse).