Clinique Durable

Saint-Exupéry, clinique durable


« Maîtriser notre impact sur l’environnement
est le prolongement évident de notre mission de santé publique. »


Les équipes de la clinique néphrologique Saint-Exupéry travaillent au quotidien pour améliorer la performance environnementale de l’établissement.
La clinique s’engage résolument dans cette voie en 2010, avec la création du premier Comité Développement durable. En 2015, l’équipe donne un nouveau souffle à ses engagements en déployant une démarche de responsabilité sociétale inspirée de la norme ISO 26000, le premier référentiel international.

Le 12 décembre 2015, la COP 21 (Conférence des Nations unies sur les changements climatiques) a débouché sur un accord historique, qui a confirmé les engagements internationaux de lutte contre le réchauffement climatique. 
En France, la santé est l’un des axes majeurs de la stratégie nationale de transition écologique, au même titre que les transports, l’économie ou encore l’éducation. 
« Le monde de la santé doit mettre en œuvre des pratiques plus respectueuses de notre environnement et concilier cette ambition avec des exigences de sécurité et de qualité des soins », a rappelé Marisol Touraine, Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes.

Comme la majorité des acteurs de la santé, la clinique Saint-Exupéry est consciente de ses responsabilités, et désormais pleinement mobilisée dans cette dynamique. 
Les enjeux sont nombreux. La transition passe par la gestion des déchets, la juste utilisation des ressources naturelles ou encore la nécessaire réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Mais cet engagement va au-delà de l’environnement. La clinique Saint-Exupéry veut être exemplaire pour l’ensemble des composantes du développement durable. C’est pourquoi elle a inscrit sa politique de développement durable et de responsabilité sociétale au cœur de son projet d’établissement. Elle intègre les préoccupations sociales, environnementales, sociétales et économiques de ses parties prenantes, et ce dans toutes ses activités.

Exemplaire, et responsable :

Le développement durable au cœur de la certification HAS

La Haute Autorité de Santé (HAS) est un organisme public, scientifique et indépendant, qui organise des visites de certification des établissements de santé. Cette procédure est obligatoire. Elle a pour objectif d’améliorer la prise en charge des patients, en évaluant notamment la qualité et la sécurité des soins délivrés.
Depuis 2010, le développement durable est inscrit dans cette certification. Qualité de vie au travail, achats éco-responsables, gestion de l’eau, de l’air, de l’énergie et des déchets, hygiène des locaux… Au-delà de ces points d’évaluation précis, la Haute Autorité de Santé pose le développement durable comme un principe directeur.
 

Conception, réalisation : Agence ICOM - communication responsable - Toulouse

Solution de gestion de contenu : Blyss CMS, developpé par Kairn (Toulouse).