Clinique Saint-Exupéry de Toulouse : nutrition et diététique

Nutrition et diététique, deux facteurs importants pour la dialyse


La dialyse nécessite un contrôle strict de certains aliments (eau, sel, potassium, phosphore…).
Un guide est à la disposition du patient au secrétariat médical et il est possible de demander un entretien avec notre diététicienne.

La prise de poids entre deux dialyses correspond aux liquides ingérés. Il est donc recommandé de ne pas boire plus de 750 ml par jour, toutes boissons confondues. La prise de poids entre deux dialyses ne devrait pas excéder 2 kg.

Une prise de poids supérieure à 3 ou 4 kg expose aux risques suivants :
  • œdèmes au niveau des pieds et des jambes
  • œdèmes pulmonaire
  • HTA
  • accidents vasculaires cérébraux
  • accidents cardiaques
Par ailleurs, l’élimination en dialyse d’une grande quantité d’eau provoque des risques de chute de la tension artérielle et d’apparition de troubles tels que : malaises, crampes, vomissements, pertes de connaissance, rendant la séance de dialyse inconfortable.

En cas de soif importante, une astuce consiste à sucer des glaçons, mais avec modération !
Attention : sucres et sel donnent soif !

Une alimentation saine et équilibrée pour les hémodialysés

Le CLAN (Comité de Liaison Alimentation Nutrition)

Depuis septembre 2010, un CLAN est en place au sein de l’établissement qui travaille en lien avec la CME (Conférence Médicale d’Etablissement) et le Comité du Médicament. Ses objectifs portent essentiellement sur l’optimisation de la prise en charge nutritionnelle des patients, que ce soit en hospitalisation ou en dialyse, et plus particulièrement chez le sujet âgé de plus de 65 ans. Des groupes de travail sont en place pour réaliser des évaluations de pratiques professionnelles, avec suivi d’indicateurs, et proposition d’actions d’amélioration. Dans le cadre de son programme d’actions, le CLAN travaille également sur l’édition d’informations, notamment le livret diététique destiné au patient hémodialysé.

Pratique d’un sport

Il est fortement recommandé de pratiquer régulièrement une activité sportive pour entretenir sa forme, ses muscles et son état cardiaque.
La simple marche à pied, 15 à 60 minutes par jour, peut être bénéfique.
Il n’y a pas de contre indication absolue à la pratique du sport chez le dialysé. En fonction des pathologies associées, votre médecin vous conseillera.



 

Conception, réalisation : Agence ICOM - communication responsable - Toulouse

Solution de gestion de contenu : Blyss CMS, developpé par Kairn (Toulouse).